bougna_1

Mais qu'est-ce que ça peut être, nom d'une dame blonche? Ben... Un bougna. Un beau p'tit plat kanak cuit à l'étouffée (normalement) dans un four creusé au sol quelque part du côté de Lifou. Et pis on glisse le contenu dans des feuilles de bananier, et pis on entoure tout ça dans des feuilles de cocotier, et on l'envoie par avion sur la Grande Terre pour la soirée hebdomadaire d'animation du centre ville de Nouméa. Après, une Fanfan l'achète pour son grand velu et ça atterit dans une cuisine superbement meublée.

Comment ça, ça a pas l'air appétissant? Hé ben, messieurs dames, ça semble tout collant bizarre et c'est succulent. Surtout quand les ignames, les tarots, les maniocs, les bananes poingos, les patates douces etc sont bien imbibés de lait de coco. Y a aussi des bouts d'anguille, ou de crevettes, ou de poisson, ou de caille... Bon, là, c'est un peu le bougna de base : au poulet.

bougna_3

Perso, j'y vais à la bonne franquette, les doigts dans le bougna. Le mieux, c'est au bord de la rivière, menfin, on fait avec les contingences urbaines.

Ah oui, et derrière, vous pouviez observer un authentique quart de pain marmite. Fabien a fait l'affront de pas aimer, j'espère que vous aurez plus de goût.

Bon appétit.

Fanfan