Y en a marre d'être un pion. J'étais tranquille dans mon petit bureau climatisé à passer ma journée à relire des papiers passionnants sur mon écran d'ordinateur. Et voila que le rédac chef décide, sans me consulter, de m'envoyer en reportage dans un coin paumé. Lifou, que ça s'appelle. Une île à peine deux fois plus grande que Tahiti, avec des plages magnifiques, des nuances de bleu extraordinaires, une végétation luxuriante...
C'est déguelasse, ça tombe toujours sur les mêmes. Je n'ai qu'une chose à dire : A bas la hiérarchie !

Pour mieux comprendre mon désarroi, voici des photos de Lifou prises sur le net.
lifou_chateaubriand
lifou_eau

Plaisanterie à part, ce périple d'un jour (je pars demain) est en partie gâcher par le stress du reportage. D'autant plus que le dernier à Ouvéa (encore un truc imposé...) ne s'était pas très bien passé.

Fabien